Constat :

  • Quel gâchis !

L’organisation de nos sociétés pourrait permettre de répondre bien plus efficacement aux besoins de l’ensemble des habitants du monde.

Objectif :

  • Mais quelles en sont les causes ?

Mettre en lumière les systèmes et les agents de ces systèmes à l’origine des situations d’iniquité et d’injustice dans le monde.

Comment :

  • On pense qu’y en a assez pour tous !

(La conviction profonde que l’ensemble des besoins humains peuvent être satisfaits durablement.)

  • On est tous dans le même bateau et on vous aime tous très fort.

(Le souci global de bienveillance et de compréhension sans distinctions particulières.)

  • On essaye toujours de tout prendre en compte.

(Une méthode de recherche basée sur le principe d’étude des causes et des conséquences au moyen d’un échantillon maximum et significatif de faits sur la question traitée.)

  • On fait gaffe à c’qu’on dit.

(Une rigueur totale dans les définitions lexicales, idéologiques et sémantiques des questions traitées.)

  • On peut s’tromper.

(La conscience commune qu’aucun de nous n’est infaillible. Nous reconnaissons la possibilité qu’une contradiction apparaisse entre nos principes et leur mise en application. Nous désavouons d’office ces applications au profit de nos principes.)

  • Et du coup, on s’organise !

(Une organisation autour de trois pôles : Recherche – Communication – Production tous soumis à la même éthique établissant les critères pour agir librement dans une situation pratique et faire le choix d’un comportement dans le respect des règles précitées.)